INITIATION CHEMIN DE CONNAISSANCE ET CHEMIN DE VIE

Publié le par planches

INITIATION CHEMIN DE CONNAISSANCE ET CHEMIN DE VIE

 

 

Si nous avions un jour, dans le monde profane à définir la FM que pourrions nous bien dire qui soit compréhensible par les non initiés?.

 

Que c'est une organisation magistrale, magique, ou les hommes se nomment FF sans à peine se connaître.

 

Que La FM est un chemin initiatique qui à l'aide d'outils de symboles et de rituel nous permet, si nous persévérons, de descendre au plus profond de nous même pour y chercher ou y rechercher , peut être y trouver ou bien y retrouver la Vérité.

La Vérité de l'évangile de St Jean, celle qui illumine tout Homme.

 

Que la FM est une une institution, un ordre initiatique, traditionnel et universel fondé sur la fraternité.

C'est déjà ainsi que se définissaient les Maçon opératif au Moyen Age. Après la réception de l'apprenti avait lieu, au grade de compagnon, une initiation où étaient délivrés un certains nombre d'enseignements concernant la géométrie, l'art de bâtir, puis des mots, signes et attouchements qui permettaient aux maçons de se reconnaître, et enfin un enseignement ésotérique leurs permettant de progresser dans la recherche intellectuelle et spirituelle.

 

Il en est de même aujourd'hui dans nos L:.si bien que l'on peu dire que nous avons su conserver et perpétuer la tradition initiatique.

 

Il est de fait que l'initiation est un moment très important dans la vie du FM, certainement le moment le plus important. En effet on ne naît pas FM, mais on est fait FM par l'initiation, on pourrait même rajouter que celui qui se ferait une idée claire de l'initiation maçonnique se ferait une idée juste de la FM, de son projet fondamental de son éthique et de son essence profonde.

 

Aussi il convient de s'interroger sur la faisabilité, la nature, la moralité et la signification qu'elle peut revêtir pour l'homme de notre temps.

 

Le projet initiatique est de provoquer une modification fondamentale de notre être, de notre manière de voir les choses, ou plutôt de les voir sous un angle différent. Il s'agit de passer des ténêbres à la lumière. En effet la finalité de l'initiation n'est pas seulement théorique mais aussi pratique. Il ne s'agit pas seulement d'aller vers la lumière et de se reposer dans une stérile contemplation mais par cette lumière de nous entrainer à une action plus efficace et plus juste. Ce n'est pas seulement « la Lumière qui illumine tout homme », mais qui donne à « ceux qui l'on reçu le pouvoir de devenir enfant de Dieu ».

 

 

Ainsi le but essentiel de l'initiation maçonnique est de changer l'homme, afin qu'il se découvre et qu'il passe ainsi de l'homme à l'homme nouveau. Elle veut susciter une nouvelle naissance et la rendre possible.

 

Mais pour atteindre ce but elle doit utiliser certains moyens, se soumettre à certaines conditions. La première condition de toute initiation aux « mystère de la FM » est d'être un homme » né libre et de bonnes mœurs ». La deuxième condition, est la mort symbolique du profane. Celui qui aspire à la lumière doit tout d'abord, dans une des premières épreuve, se dépouiller de tout son passé, des prétentions, des préjugé que la vie profane a pu accumulé en lui.

 

Il doit mourir à ce qu'il était, redevenir un nouveau né, un enfant nu. Mais cette remise en question, cette sorte d'auto critique, ne saurait se passer n'importe où et n'importe comment. Elle ne peuvent s'effectuer que dans un lieu séparé de monde et dans un temps autre que celui de tout les jours pour ainsi dire hors du temps, un espace et un temps séparés,secrets, non pas dans un quelconque édifice, mais dans un édifice fameux, un Temple, au sens latin du terme « templum » un espace et un temps sacrés et sacralisé par le rite lui même.

 

En effet cette initiation ne saurait s'effectuer n'importe comment, elle comporte une série d'épreuve, de voyage symbolique qui rappelle au candidat les tumultes de la vie, le travail qu'il doit accomplir sans relâche pour pouvoir recevoir enfin la Lumière. Cet itinéraire ne pourra être accompli qu'à la première personne, nul autre que nous même ne saurait l'accomplir. La recherche initiatique est une expérience personnelle dans laquelle on ne peut dissocier le pensé et le vécu.

 

Toute initiation est intraduisible. La dire, la raconter c'est toujours la dénaturer, c'est en trahir l'Esprit.

Et c'est en ce sens qu'elle est secrète, chacun la vivra à sa mesure. Elle est l'aboutissement d'un long cheminement. L'homme n'est que dans la mesure où il se fait.

 

« L'initiation maçonnique veut-elle, peut-elle, comme l'écrit René GUENON, permettre à l'homme de dépasser les possibilités de l'état humain, de rendre effectivement possible les états supérieurs, de construire, l'être au delà de tout état conditionné » Plus modestement je dirais que l'initiation maçonnique est de permettre à tout homme de devenir un autre homme, un homme véritable, c'est à dire de découvrir en lui ce qui est Sagesse, Force et Beauté, de découvrir sa propre spiritualité, ce qui en lui est Amour et Vérité. Cependant j'ajouterais, tout de suite que tout homme ne peut devenir un homme véritable s'il ne veut se dépasser dans une recherche, une action une œuvre. Il s'agit de découvrir notre dimension spirituelle et de vouloir l'accomplir.

 

L'initiation n'a de sens que si elle nous permet d'appréhender une certaine idée de nous même, elle n'a de valeur que parce qu'elle est une découverte, lié à une démarche elle même vécu. L'initiation est une manière originale et spécifique de percevoir et d'appréhender l'univers et les hommes, comme nous même, s'est à dire autrement.

 

Marcel PROUST dans son roman « A la recherche du temps perdu » écrit: « Le seul véritable voyage, ce ne serait pas d'aller vers de nouveau paysage, mais d'avoir d'autres yeux »

 

 

La vocation profonde de l'initiation maçonnique est de nous apprendre à voir autrement, de nous donner d'autres yeux. Ce nouveau regard va entrainer une conversion radicale de notre être profond et doit de ce fait changer notre vie. Mais sachons rester lucide et sachons raison garder, souvenons nous que l'étymologie du mot initiation veux dire « entré », « commencement ». René GUENON distingue

«  l'initiation virtuelle et l'initiation réelle » en nous expliquant que « l'initiation virtuelle c'est entré dans la voie » et que « l'initiation réelle c'est suivre la voie ».

 

La L:. veut donner à l'initié les outils symbolique qui lui permettrons de se retrouver dans sa vérité et de se conquérir dans sa liberté.

 

L'initiation nous permet d'entrer dans la voie, mais c'est à nous seul qu'il appartient de suivre la voie, à nous seul par notre effort, notre travail, notre patience, notre persévérance, notre intelligence et notre volonté de passer de l'initiation virtuelle à l'initiation réelle, de transformer une promesse en réalité, une espérance en une certitude, un chemin de connaissance en chemin de vie.

 

 

 

J'ai dit TV:.

 

 

Francis PETARD

69 148

 

Les Deux Clefs

le 1er J:. du 8 ième M:. de l'A:. D:. L :.V:. L:. 6010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article